7 étapes salle de bain zéro déchet

7 étapes pour une salle de bain responsable

Vous entendez beaucoup parler des termes zéro déchet et éco-responsable sur ce blog. Au fil des mois je continue de m’améliorer et c’est pourquoi j’ai décidé de vous donner 7 étapes que vous pouvez facilement mettre en place pour une salle de bain plus responsable sans frustration.
A lire: 5 étapes pour se lancer dans le zéro déchet

7 étapes pour une salle de bain plus éco-responsable 🧖🏻‍♀️ Cliquez pour tweeter

Pour moi, la salle de bain est la pièce où il est le plus facile de faire la transition entre produits du commerce conventionnel et produits dits plus propres.

Comment avoir une salle de bain plus éco responsable?

Les cotons lavables

J’ai déjà abordé le sujet des cotons lavables plusieurs fois sur le blog. C’est pour moi, la chose la plus simple à changer et le plus économique. J’ai trouvé les miens sur Etsy et j’en suis plus que ravie. Ils tiennent au lavage et ne ternissent pas. En un an, je n’ai vu aucun changement de qualité. Pour information, j’ai choisi du coton de bambou, plus doux pour la peau.
En ce qui concerne le coton pour enlever le vernis, j’ai investi dans des lingettes. Un peu plus grand et épais, ils permettent de bien enlever le vernis. Je change de coton tous les 6 mois voire 1 un, tout dépend de la fréquence à laquelle je change de vernis et c’est toujours plus rentable !

Les protections périodiques zéro déchet

Passer aux protections hygiéniques lavables ou à la cup demande un peu d’investissement au début mais qui sera vite rentable. Puis, sans parler des économies réalisées, c’est surtout un confort de plus de savoir que vous n’en manquerez plus. On a toutes vécu ce moment de solitude où on se rend compte, un peu trop tard, qu’on est à court de munitions …

Les mouchoirs lavables

J’étais assez réticente à passer aux mouchoirs lavables pour des questions d’hygiène. Puis finalement, nos parents et grands-parents utilisaient bien des mouchoirs en tissu. Après quelques mois de test, je peux vous dire que je me suis convertie au mouchoirs lavables. Trouvés sur Etsy, j’ai investi dans 3 mouchoirs par personne, ce qui est largement suffisant. Je vous avoue quand même que je tricherai un peu avec les mouchoirs en papier si la grippe ou autre virus contagieux pointe le bout de son nez.

7 étapes salle de bain éco responsable

Les savons solides

Les savons solides sont de vrais bons investissement. Ils durent plus longtemps que les gels douche traditionnels et protègent mieux votre peau. Pour ma part, j’ai constamment un savon d’Alep et un autre savon selon mes besoins du moment. Comme pour les mouchoirs, il m’arrive de tricher quelques fois avec un gel douche Sanex 0% (très bien noté sur Yuka) quand j’ai envie d’une texture liquide.

Le retour du gant de toilette

Si j’utilisais des gants de toilette étant enfant, je les ai délaissé à l’adolescence. La mode de la fleur de douche en plastique et coloré m’a atteinte et j’en utilisais pendant très longtemps. Depuis mon déménagement l’été dernier, j’ai décidé de repasser au gant de toilette en coton. Non seulement c’est plus durable mais on peut facilement l’assortir avec sa serviette de bain et c’est bien plus doux pour la peau que cette satané boule de plastique !

Le shampoing solide

Dernier arrivé dans ma salle de bain, j’étais réticente au fait de passer au shampoing solide. J’avais lu beaucoup de critiques: pas assez moussant, laisse les cheveux gras … J’ai toutefois craqué sur un shampoing assez connu mais dont je tairais le nom puisqu’il ne me convient pas à 100%. Pour autant, je ne suis pas prête de repasser au shampoing liquide. Une fois le shampoing parfait trouvé, je vous en parlerai.

Créer ses propres produits

Il n’y a rien de plus responsable que de fabriquer ses propres produits cosmétiques. Vous savez exactement ce qu’il y a dedans et ils sont parfaitement adaptés à vos besoins.

Si je fais beaucoup d’efforts, je sais qu’il y a des habitudes que je ne pourrais pas changer (ou du moins pas avant plusieurs années) comme ma brosse à dent électrique, les cotons tiges jetables … Personne n’est parfait, mais si nous essayons de changer à notre échelle et selon nos capacités, ce sera déjà très bien.

Quels sont vos gestes pour une salle de bain responsable au quotidien ?

7 étapes salle de bain responsable

8 comments

  • Coucou! Je viens de la plateforme Blogscampus, et je tombe sur un blog vraiment très agréable et très enrichissant.
    Je suis loin d’être la plus écolo, mais je fais des petits efforts de çi- de là.
    Des bisous

    • Coucou et bienvenue alors 😊
      Je suis pas le meilleure exemple non plus mais je reste persuadée qu’en faisant des efforts à notre échelle et sans forcément nous priver, ce sera déjà un bon début !

  • Coucou ^^
    J’aime beaucoup tes astuces Zéro Déchets ^^ !
    Je suis en pleine démarche pour changer un peu ma salle de bain 🙂 Je suis en train de finir tout mes produits pour les changer progressivement en produits solides. J’ai depuis longtemps viré les cotons par des disques réutilisables, depuis le début du mois, j’ai une brosse à dent en bambou et un dentifrice solide 🙂

    Des bisous

  • Merci de m’avoir invitée!
    je suis déjà passée au savon solide, aux gants de toilettes, brosse à dent en bambou, dentifrice à l’argile pour éviter d’agresser nos gencives. Mais je l’avoue les mouchoirs en tissu, j’ai un peu de réticence. Pareil pour une raison d’hygiène… bête peut être mais ancrée… Très bon article!

  • Mes premiers pas vers le zéro déchet ont aussi été dans la salle de bain. Mon premier gros tri aussi. Je ne suis pas du tout attachée aux produits de beauté ou de soin, du coup c’est toujours plus facile. J’ai adopté les cotons lavables, les protections hygiéniques lavables aussi (contraignant mais tellement plus confortable), les mouchoirs lavables (depuis peu de temps et j’en ai seulement quelques uns pour le moment – sauf que mon chéri a racheté des mouchoirs jetables derrière). Les savons solides je n’en utilisais plus pendant un moment car les miens séchaient – les faire sécher entre 6 mois et 1 an permet qu’ils durent plus longtemps (astuce de grand-mère). Mais maintenant que les miens ont séché, je ne vais plus acheter autre chose. 🙂 Le gant de toilette, je ne m’en suis jamais passé. Par contre je les utilise qu’une fois ou deux avant de les mettre à laver. J’avais aussi ces fameuses fleurs de douche, sauf qu’au bout d’un certain temps elles deviennent hyper grasses, j’ai fini par la jeter. J’ai testé le shampoing solide, mais j’avoue que ça a été un échec. J’en ai trouvé un autre qui me fait de l’œil mais du coup je vais devoir attendre pour le commander car ils ont suspendu les livraisons pendant l’épidémie. Les cotons-tiges, j’en ai encore quelques un qui me restent mais j’avoue que du coup j’ai pris l’habitude de le faire sous la douche ou en me lavant le visage, ça peut aussi être fait avec un coton lavable si ils sont assez fins. 🙂 Brosse à dent il nous reste nos deux dernières en plastique et ensuite ce sera celles en bambous. J’ai aussi découvert des en bambous avec tête interchangeables, j’investirai peut-être. Par contre, j’utilise des rasoirs jetables … Et quand j’ai la flemme de refaire du dentifrice, on en achète. Mon démaquillant est maison, et mes produits de « beauté » (comprendre une crème de jour et un masque nettoyant), j’avais aussi la flemme de les faire alors je les achète chez Comette Cosmetics dont l’éthique est irréprochable et qui en plus, propose du zéro déchet car une fois nos contenants vides, on les lui renvoie. En échange, elle nous offre un bon d’achat sur la boutique. 🙂 Je fais aussi ma lessive, j’utilise le vinaigre blanc pour tout nettoyer (y compris comme adoucissant dans la machine à laver). Et pour détacher : un bloc de savon d’Alep. Je fais le shampoing de mon chéri mais pas encore le mien. Et on a tous les deux du savon pour le corps liquide pour l’instant : lui un du commerce, moi du savon de Marseille. J’ai supprimé tous mes produits de maquillage, sauf mon mascara et mon crayon noir. Je cherche d’ailleurs désespéramment un crayon noir niquel niveau composition. J’ai encore quelques rouges à lèvres, et des vernis à ongles. Comme je ne veux pas gaspiller, je vais les finir et lorsque je les aurai fini, je trouverai des produits plus responsables.

Commentaires