5 séries dont je ne me lasserais jamais

Ces 5 séries dont je ne me lasserais jamais

Il y a ces séries que vous avez détestées et il y a ces séries dont vous êtes follement tombé amoureux. Ces séries que vous pouvez regarder, re-regarder, re-re-regarder sans jamais vous ennuyer et en vous faisant toujours rire. Laissez-moi vous présenter ces 5 séries dont je ne me lasserais jamais !

Ces 5 séries dont je ne me lasserais jamais 💻 Cliquez pour tweeter

Friends

Dix ans de la vie d’un groupe d’amis dont la plupart partagent le même palier d’un immeuble de Manhattan. D’innombrables rebondissements retardent leurs amours et repoussent au lendemain, ou à la saison suivante, leur accession à la stabilité de la maturité qu’ils ne cessent de désirer. La série a profondément marqué son époque et le genre lui-même.

À lire : Mes 6 séries Netflix anti-déprime

Kaamelott

Au Ve siècle après Jésus-Christ, dans l’actuelle Grande-Bretagne, le roi Arthur règne sur sa cour, à Kaamelot. Investi d’une mission divine, il recherche sans relâche le Graal, la coupe dont se serait servi Jésus de Nazareth lors de la Cène. Mais voilà, les fameux chevaliers de la Table ronde ne se montrent pas très efficaces pour le seconder. Incompétents, batailleurs, noceurs et fainéants, ils multiplient les gaffes. La vie à Kaamelot est pleine de surprises.

Grace et Frankie

Grace, septuagénaire guindée, et Frankie, vieille hippie endurcie, apprennent lors du même repas au restaurant que leurs maris respectifs, Robert et Sol, ne sont pas seulement associés et amis depuis plus de vingt ans, mais aussi amants et qu’ils les quittent pour pouvoir se marier ensemble. Les deux femmes, qui ne s’appréciaient guère, s’installent ensemble, tandis que les enfants des deux et maintenant trois couples réagissent diversement.

À lire: 4 séries féministes à voir sur Netflix

Desperate Housewives

Quatre voisines, résidant dans une rue typique de la banlieue américaine, Wisteria Lane, traversent, chacune à sa façon, les heurs et malheurs de la vie de famille, alors que chaque nouvelle saison invite dans le quartier des personnages douteux et de douloureuses énigmes criminelles.

Malcolm

Malcolm, qui a le quotient intellectuel d’un enfant surdoué, se retrouve dans une classe spéciale. Ses parents, Hal et Lois, sont fiers de lui, mais se sentent souvent dépassés par ce petit génie, qui fait autant de bêtises que n’importe lequel de ses frères. Ceux-ci, plutôt turbulents, mettent de l’ambiance dans la maison. Francis, l’aîné, se montre si agité qu’il est envoyé dans une école militaire. Reese et Dewey, de leurs côtés, rivalisent en maladresse.

Quelles sont les séries dont vous ne vous lasserez jamais ? Partagez-les en commentaires pour d’autres idées !

5 séries dont je ne me lasserais jamais

3 comments

  • Ah moi c’est sans conteste Allie Mc Beal !
    J’ai passé des soirée à l’époque devant ma petite télé d’étudiante, dans mon minuscule studio. C’était déjanté à souhait, j’adorerai me les refaire mais peur de ne pas retrouver ce que j’ai gardé en mémoire…

  • Pareil pour Desperates Houswives je les regarde chaque année sur M6, d’ailleurs cette semaine j’étais très triste de voir la famille Hueng je crois à la place !!

  • Juste avant le confinement je me refaisais tout Friends. Mais je suis tombée malade fin février durant presque 1 semaine, et je les ai enchaîné. Je ne sais pas si j’ai assimilé Friends et ma maladie mais je n’avais plus envie d’en voir. Je me suis mise à Kamelott avec mon conjoint, c’est notre pause du midi !
    Et j’ai noté Grace et Frankie !

Commentaires